Tutti Frutti

Tutti Frutti

Saphirs, rubis, émeraudes gravés – les créations Tutti Frutti sont emblématiques du style de Cartier. Une inspiration plus vivante que jamais qui n’a jamais cessé d’explorer le jeu des pierres, le volume et la modularité autour de pièces éblouissantes, nées de la rencontre de la créativité et de la technique joaillière.

 

En 1911, Jacques Cartier entreprend son premier voyage en Inde et découvre la culture des pierres gravées. Dans la décennie suivante, la Maison associe ces gemmes pour des dessins d’inspiration végétale. Initialement décrit sous le terme de « feuillages » dans les registres de Cartier, ce genre créatif adopte dans les années 1970 le nom de Tutti Frutti que la Maison dépose en 1989. C’est aujourd’hui une des signatures de Cartier.

 

Émeraudes, rubis, saphirs gravés ou sculptés en forme de feuilles, de fleurs ou de baies, ou taillées en boules côtelées : toutes ces pierres, emblématiques de la joaillerie traditionnelle indienne, vont inspirer à Cartier des combinaisons de couleurs encore jamais vues.

 

L’engouement pour ces bijoux inédits s’étend au monde entier et conquiert une clientèle raffinée, sensible aux arts et à la mode, comme Lady Mountbatten (1901-1960) et Daisy Fellowes (1890-1962), considérées comme les femmes les plus élégantes du monde.

Des années 1920 à aujourd’hui, découvrez le style Tutti Frutti à travers huit créations emblématiques.

 

Pour les créations Tutti Frutti, le passage du dessin à l’objet en volume constitue le premier défi. Cette étape déploie de nombreuses inconnues et nécessite des ajustements méticuleux et parfois même des re-conceptions. Autre défi propre au Tutti Frutti : les pierres gravées ne doivent pas s’entrechoquer. Les joailliers imaginent et réalisent de fines armatures sur mesure, invisibles et légères, apposée sur l’envers du collier comme une dentelle de métal. Enfin, pour les pièces transformables, la modularité implique la mise au point de constructions ingénieuses - et totalement insoupçonnables. Le savoir-faire de Cartier est le résultat d’échanges entre les designers, les joailliers et les ingénieurs. Il se développe au fil de rencontres parfois inattendues et se concrétise à travers un processus d’itérations.